Spasmophilie ou crise mineure de tétanie

Spasmophilie ou crise mineure de tétanie

La spasmophilie ou forme mineure de tétanie ?

LA SPASMOPHILIE N’EXISTE PAS ! C’est un problème à 200 % Franco-Français ! ELLE N’EXISTE PAS JE TE DIS !…  Sauf en France bien sûr, seul pays où elle est référencée. Partout ailleurs, on parle de forme mineure de crise de tétanie. En quelques mots, la TÉTANIE est un état d’hyperexcitabilité neuromusculaire. Ce trouble du métabolisme provient d’une hyperventilation. L’organisme est blindé d’oxygène et PAF: baisse du CO2, du taux de calcium, de potassium et de magnésium, et hop: une réponse exagérée de la fibre musculaire… CQFD

spasmophilie-tétanie-ambulancier-le-site-de-reference

Un tableau clinique

 Le ratio est d’environ 1 homme pour 3 femmes. Il n’y a parfois pas de cause particulière a priori, mais check bien et tu retrouves bien souvent une personne particulièrement émotive dans un contexte de fatigue particulière, d’émotion – Eurêka ! – de syndrome pré-menstruel ou après une injection – ou avant ! – liste non exhaustive…

A l’interrogatoire, tu retrouves un tableau souvent typique, avec constriction laryngée (boule dans la gorge), sensations de palpitations, fourmillements dans les doigts et puis aussi parfois des crampes – seuil de calcium et de magnésium en chute libre… ahh, les vieilles Katch ! En général il n’y a pas de perte de connaissance, mais la victime ne répond pas à tes questions PENDANT la crise – note, elle pourrait.

Et si les paupières sont occluses, tu les vois quand même frémir…, avec des mains “en accoucheur” et éventuellement un trismus (fourres surtout pas ton doigt dans la bouche de la victime, tu te retrouverais probablement amputé si tu tirais “Hey, rends-moi mon doigt, bordel ! “).

Bref, bref, tu fais regrimper le taux de CO2 (tu mets ta victime en hypercapnie pour restaurer l’équilibre O2/CO2, quoi) en faisant souffler dans un sac de papier ou un masque simple (non-branché, cela va de soi – je le précise, parce que j’ai déjà vu des ambulanciers ou des pompiers brancher l’O2 au masque… bravo les manches ! Ah, j’te jure !).

Mais gaffe au ressenti de “suffocation” de la victime, hein ! Nan, des fois que…! C’est souvent en public que ça se passe (alors merci de mettre ça en corrélation avec oh, disons, pff, une crise de nerfs, allez, tiens. Ben oui, ben oui, c’est comme ça !) Si il n’y a pas de pertes d’urines ou de morsures des muqueuses buccales ou de la langue, tu peux d’emblée éliminer une crise tonico-clonique épileptoïde. Donc tu oublies la VVP et tu laisses ton NaCl + ton ampoule de Valium® dans ton sac d’intervention, ok ?. Merci pour ta victime…