ambulance_1

Jeudi soir, un homme s’est enfui de l’hôpital de Vannes en volant une ambulance. La police l’a retrouvé dans un bar, ivre… 

Parce que cet homme âgé de 52 ans présentait des signes de déprime, ses proches avaient décidé de le conduire à l’hôpital de Vannes jeudi en début de soirée. Mais vers 19 h, alors qu’il était pris en charge aux urgences, l’intéressé, en prétextant qu’il allait fumer une cigarette, a profité d’un moment d’inattention de son entourage pour s’enfuir. Il s’est alors emparé d’une ambulance privée dont le conducteur venait de laisser les clés sur le contact, après avoir transporté un blessé.

1,8g/l d’alcoolémie

Une demi-heure plus tard, le commissariat de police de Vannes était alerté par la tenancière d’un bar de Meucon. Elle venait de subtiliser les clés à un client visiblement alcoolisé et qui l’intriguait parce qu’il était arrivé au volant d’une ambulance et portait à un poignet le bracelet caractéristique des personnes hospitalisées.Les policiers ont interpellé sans difficulté le voleur de l’ambulance qui présentait un taux d’alcoolémie d’1,80 g/l. Vendredi, à l’issue de son dégrisement, cet habitant de Plescop a été laissé en liberté mais il a reçu une convocation pour comparaître devant le tribunal de Vannes le 5 février, afin de répondre du vol du véhicule et de la conduite en état alcoolique.

Article : ouest france

Note du site : Je précise quand même au lecteur (ceux qui lisent en diagonale) que l’ambulancier avait juste laissé les clés sur le contact pour s’occuper de son patient. Que le patient voleur n’était pas le patient de l’ambulance. Erreur humaine… Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d’erreurs.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.