L’image de l’ambulancier

L’image de l’ambulancier, un sujet qui ne fait pas assez débat

L’image de l’ambulancier, un sujet qu’il est temps d’aborder. Une rubrique un peu plus personnelle concernant l’image que renvoie notre métier d’ambulancier. A l’ère des réseaux sociaux, Smartphone et autres moyens moderne de communication, on peut voir tout et n’importe quoi aux yeux et au vu de tout le monde sans forcément de « modération ».

Quand le selfie devient l’ennemi du professionnel en exercice

Il y a des côtés positifs dans le sens où certaines images de véhicules pris sur un moment T peuvent être magnifiques et surtout un bon moyen de communication sur nos véhicules. Sur des événements, sur des interventions, sur des prises en charges exceptionnelle, mais tout cela est fait de façon individuelle.

Chaque société, chaque plateforme de partage applique les règles qui lui convient. Nous sommes loin de la communication de certaines corporations qui font que l’image est “professionnelle” de par sa qualité.

Je ne suis pas là pour tirer sur les uns ou sur les autres, c’est juste que l’image déjà très abîmée de notre corporation l’est encore plus dans des selfies inappropriés avec des tenues non conformes, des situations où notre déontologie n’est pas forcément respectée, des situations non professionnelle…Tout ceci publié sans réelle modération avec parfois des milliers de membres qui ne sont pas forcément que des ambulanciers.

On peut donc s’interroger sur les membres que composent toutes les différentes plateformes d’échange de notre métier. On peut certainement y croiser d’autres acteurs comme des Sapeurs-Pompiers, des secouristes, des infirmier(e)s, des aides soignant(e)s, des ARM, des collègues ambulanciers de l’étranger, des médecins urgentiste, SOS médecin ou médecins généralistes ou pourquoi pas des patients. Il serait bon de toujours avoir cela en tête avant de poster ou même d’agir sur le terrain.

Un ambulancier : une tenue professionnelle exigée

En parlant de terrain, il est important et primordial de dégager une attitude positive, professionnelle et adéquate à la situation. Vous n’êtes pas censé savoir que l’habit fait bien le moine et c’est pour cela qu’une tenue professionnelle, propre sans gadget superflu du style écharpe, bonnet, casquette ou les lunettes de soleil vissées sur la tête est plus adaptée pour prendre contact avec d’autres professionnel de santé ou la famille du patient.

Et j’irais même plus loin, le brancard est « l’objet » vu en premier dans les services. C’est pour cela qu’il faut qu’il soit impeccable afin de montrer une bonne image de l’ambulancier(e).

Petite parenthèse concernant les accessoires superflu qui composent la tenue de certains ambulancier(e)s. Non seulement l’image qui en dégage est non professionnelle mais peut se retourner contre vous lors d’interventions ou de transfert simple.

L’écharpe est un bel outil pour un étranglement, les grandes boucles d’oreilles peuvent être attrapées et arrachées par la petite mamie Alzheimer bien installé sur le brancard mais un peu beaucoup agitée. Les ongles manucurés et bien long qui vont venir déchirer le gant censé protéger les mains du secouriste contre la contamination par le sang et autres fluides corporels.

Une ambulance ça se conduit, ça ne se pilote pas

Il y a aussi l’attitude au volant de l’ambulance, surtout n’oubliez pas que votre véhicule est floqué au nom de votre entreprise et surtout pensé à la croix de vie sur votre véhicule et à la signification de ses dernières.

Nous sommes aussi des professionnelles de la route, nous devons être exemplaire, c’est pourquoi il est intéressant de remercier par un petit geste de la main ou un petit coup de feux de détresse les usagers (cycliste, piétons, conducteurs de tout type de véhicules…) et aussi les autres professionnels de la route (taxi, collègues, chauffeur de bus, tram, busway….) lorsque ces derniers laisse passer l’ambulance sirène et gyrophare enclenché.

La reconquête de l’image de l’ambulancier

On a tous des histoires de chasses concernant l’image délétère de notre profession, des images en têtes, des situations cocasse d’ambulancier amateur parfois m’en foutisme mais je crois sincèrement que la reconnaissance de notre corporation passe par la reconquête de notre image. A nous de lutter tous les jours contre ceux qui font du mal à notre profession de part des comportements ou de la tenue. Le pire ennemie de l’ambulancier c’est l’ambulancier lui-même.

Ceci est ma vision des choses et n’engage que moi. Mais il est peut-être temps que cette vision dépasse le cadre de ma seule réflexion pour vous engager à faire de même. Il n’y a qu’en réagissant collectivement qu’on fera changer le comportement. Vous êtes très nombreux à réagir et à partager je me doute ces réflexions. A chacun ensuite de faire preuve de pédagogie pour faire véhiculer ces valeurs au travers de vos entreprises.

Adsense

Nicolas Dejoie

Nicolas Dejoie

Nicolas DEJOIE ambulancier diplômé d’état depuis 2001 (le CCA à cette époque) il obtient le PHTLS en 2011, la spécialisation en transport sanitaire pédiatrique en 2012. Depuis 2014, il évolue chez Assistance Ambulance Nantes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La librairie de l'ambulancier

Parce que pour progresser, réviser il faut s’armer d’ouvrages de qualité. Parce que le savoir est une richesse. Nous vous proposons une sélection de livres à commander d’urgence !

L'ambulancier recrute

L’ambulancier, le site de la profession recherche des rédacteurs. A toi ambulancier, soignant, spécialiste du secours tu souhaites apporter ta pierre à l’édifice et apporter ton savoir, partager tes expériences. On te propose de rejoindre l’équipe.

Nous cherchons avant tout des passionnés avec des connaissances à partager, l’envie d’oeuvrer pour la profession. Alors si tu es motivé, c’est le moment de rejoindre une aventure humaine riche et incroyable…