army

Les évolutions professionnelles après une carrière en tant qu’ambulancier existent, certes peu nombreuses mais méritent qu’on y porte un intérêt. Comme toute reconversion ou évolution il faut d’abord et avant toute chose bien prendre en compte que c’est une démarche personnelle. Il n’y a pas de bon ou mauvais choix, il y a aussi des opportunités à saisir.

 Aide soignant

L’ambulancier titulaire du DEA peut intégrer l’école d’aide soignant sans se présenter au concours de sélection. Les modules  2,4,5,6 et 7 étant commun avec la formation d’aide soignant ne seront pas à valider. Par contre les modules 1,3,6,8 et 9 devront être suivis et validés ce qui représente 9 semaines d’enseignements théorique. A cela s’ajoute 6 stages de 4 semaines soit un total de 33 semaines de formation. La profession d’aide soignant propose de nombreux postes en EHPAD comme en hôpitaux ou cliniques.

Infirmier

Aucun passe droit, l’ambulancier devra se présenter aux sélections courantes. Diverses exemptions comme pour le DEA existent pour “sauter” certaines parties des sélections. La durée de la formation est de 3 années et demande un véritable travail de fond. C’est une formation difficile qui demande un réel investissement personnel de votre part. mais en échange c’est enrichissant à souhait.

Régulateur

Poste rare, le régulateur travaille dans une entreprise de transport sanitaire privée. Une fonction qui consiste essentiellement à recevoir les appels, coordonner les demandes et établir ainsi le planning des courses. Une expérience minimale dans le métier sera requise. Ajoutez à cela une bonne maitrise du secteur géographique afin d’être efficace au plus vite dans l’équilibrage des planning. C’est un poste difficile qui vous mettra face à de nombreux paramètres : le planning, les appels patients, SAMU, les équipages. Une bonne gestion du stress est indispensable ainsi qu’un sens logique. Souvent des compétences en facturation seront appréciées.

Ambulancier SMUR

Poste rare lui aussi, il vous faudra trouver un poste libre dans un hôpital disposant d’un Service Médical d’Urgence et de Réanimation. Je vous invite à consulter l’article de référence dans la rubrique profession afin déjà de vous imprégner de la fiche de poste, mais aussi des formations qui seront demandées, les critères etc. De nombreux hôpitaux n’hésitent désormais plus à recruter des personnels disposant déjà des formations et des permis adéquat. Une expérience d’ambulancier solide avec de préférence une expertise dans les transports à la demande du centre 15 sera fortement apprécié. En règle générale l’ambulancier recruté est d’abord doublé avec un ambulancier SMUR pour lui permettre d’intégrer solidement sa future place.

Evolutions des ambulanciers : une réflexion

Vous l’aurez compris il existe des pistes pour évoluer professionnellement mais qui vont toutes demander une solide réflexion. Vouloir évoluer c’est d’abord préparer ce changement. Les évolutions dans le métier d’ambulancier sont des choses à étudier, à calculer : famille, investissement, désir de reprendre le chemin des études. mais c’est aussi l’opportunité d’évoluer en terme de connaissances comme en terme de salaires, de conditions de travail.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.