Peut être certain se demandent ce qu’est ce site web, qui rédige, qui publie. Est ce un site publicitaire ou bien un site de passionné, est ce un simple blog ou un véritable travail impliqué. je vais essayer de vous répondre rapidement pour vous brosser un tableau du site de l’ambulancier de sa création en 2009 à aujourd’hui en 2019 : dix ans après.

A l’origine il y avait un apprenti ambulancier

A l’origine même des fondements de ce site il y avait un gars, la trentaine qui cherchait à se reconvertir dans une nouvelle voie professionnelle. Lors d’une séance d’orientation est ressortie de tous ces profils une tendance à se diriger vers les milieux médico sociaux. Là une foule de possibilités se profilaient. Mais au vu de la complexité des parcours de formation, entendez par là la difficulté financière et non pas intellectuelle, il a fallu que je me résolve à trouver une solution viable tout en me permettant de pouvoir continuer à vivre, mais surtout une discipline qui me passionnerait. Le métier d’ambulancier n’était pas celui qui me faisait le plus rêver au départ. Des clichés et un vécu personnel ne me donnaient pas vraiment la motivation. Le stage de découvert a vite gommé mes à priori et a su me donner cette envie de pratiquer ce job : devenir ambulancier. C’est alors que je me suis rendu compte d’une chose : la passion allait s’emparer de moi.

L’inexistence d’une base de connaissances sur le métier d’ambulancier

Lorsque j’ai commencé à fouiller la toile afin de me documenter je me suis trouvé face à un grand vide. Il existait des ressources. Mais ces ressources devaient être recoupées afin d’obtenir une analyse bancale. Rien de vraiment assuré, beaucoup de zones d’ombres. Bref un manque puissant de ressources pour s’informer sur le métier et ses moyens d’y accéder. Heureusement à cette époque le forum sos 112 m’avait permis d’échanger avec des ambulanciers sur leurs métiers. J’ai donc réussi à centraliser des informations sur le métier d’ambulanciers, ses contraintes, ses difficultés mais aussi le coeur du métier : les patients. Ces échanges furent très enrichissant en complément du stage de découverte.

Créer le site pour combler ce manque

En 2009, à l’orée du dépôt de mon dossier d’inscription en école d’ambulancier, j’ai décidé de mettre en ligne ce site. Il fallait que je propose une solution pour aider ceux qui passeraient après moi. J’allais l’appeler « L’ambulancier pour les nuls » en référence à la fameuse collection d’ouvrage. Un site bien maigre à ses départs qui n’a cessé de s’étoffer avec le temps. Les articles du début se contentaient d’apporter des réponses à mes propres questions : concours de sélection, dossier d’inscription, stage découverte. J’ai appris à transcrire pour les autres ce que j’avais eu tant de mal à réunir. J’ai aussi dû apprendre à me tenir loin des polémiques, loin des critiques et des partis pris. Rester droit dans mes bottes pour conserver une ligne d’édition neutre et apolitique.

Puis l’expérience vint et le métier d’ambulancier

Une fois diplômé j’ai pu doucement au fil du temps diriger mes articles vers des thèmes plus spécialisés, plus profond. J’ai su aussi rester humble et confier le travail expert à des spécialistes du monde de la santé comme Jean L., ambulancier DE et d’une expérience sans égal, ou encore Florian, Infirmier DE. Mais aussi avoir la chance de pouvoir publier des ambulanciers au gré de leurs envies et de leurs dispos comme Jean François Charles ambulancier SMUR, ou encore Quoi2Neuf journaliste et ambulancier DE. Je n’oublie pas Sébastien Gagnon, formateur pour les paramedic au Canada. Le site prenait son essor avec ces participations. Quant à moi je n’ai cessé de rédiger encore et encore sur des thématiques ambulancières maîtrisées, mais aussi quelques billets d’humeur bien senti en réaction à des sujets qui m’ont tenu à cœur. L’étude ONPA a vu le jour grâce à Quoi2Neuf avec pour la première fois une étude incroyable sur la profession ambulancière. Il y a eu au cours de toutes ces années des moments très fort mais de gros moments de doutes. J’ai bouffé des heures et des heures sur ce site.

Aujourd’hui l’ambulancier a évolué

Malgré une longue période de somnolence due à une perte de motivation, des changements dans ma vie, le site a survécu à tous les autres sites, associations et autres qui ont tenté de réunir les ambulanciers sous une seule et unique bannière. Il a évolué, son identité aussi. C’est aussi dû à la maturité acquise au fil du temps. On est en 2019, le site va fêter ses dix années d’existence. Je suis toujours aussi frustré de ne pas avoir réussi à réunir suffisamment de rédacteurs pour que ce site progresse et s’enrichisse. Mais le métier est dur et laisse peu de temps libre. Seuls certains rares irréductibles continuent de faire tourner la boutique.

Aux commandes

Aujourd’hui aux commandes il y a moi : Franck, créateur et rédacteur mais aussi un pote de promo avec lequel j’ai passé mon Diplôme d’Etat d’Ambulancier, qui contribue depuis déjà un sacré moment : Bastien. Fort de ses voyages à l’étranger et de ses immersions à l’international il est mon reporter à l’étranger. Deux passionnés qui restent actifs et motivés pour apporter un contenu intéressant à de futurs ambulanciers mais aussi à des professionnels de terrain. Deux ambulanciers qui ont vu la profession stagner depuix dix ans. Certes pas sans exemption de progression pour certaines entreprises toujours optimales, mais pas pour l’ensemble des entreprises de transport sanitaire. Mais malgré tout une chose perdure : la passion du métier. Nous restons fidèles au poste, garant de la défense de métier formidable.

L’avenir

L’avenir du site reste toujours aussi incertain. La faute au manque d’implication des ambulanciers. Malgré des tentatives pour motiver les troupes le métier d’ambulancier reste chronophage. Le temps est une denrée de plus en plus rare. Difficile de séduire des ambulanciers motivés par leur seule passion et œuvrer pour les autres. Mais je ne ‘abandonnerai pas qui sait, peut-être arriverais je à en convaincre certain ? Ce métier reste ingrat, difficile, méconnu mais pour ceux qui œuvrent c’est la passion qui les consume, qui les porte chaque jour. Pour toutes ces choses qu’ils apportent aux patients. Je leur dis à tous merci pour ce qu’ils réalisent : ils, elles : les ambulanciers(ères). C’est aussi pour eux que le site reste en vie. pour défendre leur profession et apporter une vitrine. Apporter une preuve que la profession d’ambulancier va plus loin que les simples clichés du quotidien.

</a

1 réponse
  1. LAIGO
    LAIGO dit :

    Bonjour,
    Je réalise une application spécifique au métier d’ambulanciers : Ce service dématérialise la réalisation et le suivi des contrôles qualité véhicules (procédure de désinfection / nettoyages divers / contrôle matériel / …). Il permet à chaque ambulancier de construire ses propres procédures sanitaires puis donne une vision consolidée des différentes opérations réalisées sur tout le parc. Il permet donc un pilotage et une traçabilité efficace des opérations de maintenance des véhicules. Cette application permet de mettre concrètement en oeuvre les processus de contrôle sanitaires dont vous parlez sur votre site.
    Je vous invite à en découvrir plus sur notre site internet :
    https://www.vesuv.fr

    J’aurai souhaité proposer à tout ambulancier utilisant notre application un « template » de fiche/protocole sanitaire issu de votre site. N’hésitez pas à revenir vers moi,

    Tristan LAIGO

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.