Home » PROFESSION » LE METIER EN GENERAL » Trop vieux pour devenir ambulancier ?
senior

Trop vieux pour devenir ambulancier ?

seniorNombre de mails que je reçois traitent souvent d’un sujet récurrent : est-ce que l’âge peut être un critère bloquant ? Nombre des personnes concernées ont atteint les 40 ans et plus et se posent cette question. Je vais au cours de cet article tenter de vous éclairer et d’apporter un début de réponse. Un début car le choix reste la primeur de chacun en terme de décision de reconversion.

Existe-t-il un âge maximum légal ?

Négatif, aucun critère d’âge n’est requis pour accéder à la formation d’ambulancier ou d’auxiliaire ambulancier.

Croyez-vous qu’une personne de 40 ans et plus puisse se reconvertir en tant qu’ambulancier ?

Affirmatif, j’ai beaucoup de cas de figure à présenter. Au sein même de mon entreprise d’ailleurs j’ai le cas, au cours de ma formation, ou encore au cours de discussion avec mes stagiaires DEA sur la moyenne d’âge des candidats de chaque promotion.

Pourquoi une personne classée vulgairement comme senior serait-elle mieux placée pour décider ce choix ?

Alors sans être péjoratif mais plus très ouvert en terme d’ouverture d’esprit je dirais que ces personnes sont souvent mieux placées en terme de choix assumé. Tout d’abord ce sont des personnes avec un vécu, une expérience professionnelle importante. Donc en règle générale une maturité beaucoup plus importante. Ces personnes ont donc ce choix de carrière comme une réelle volonté. Pour certaines c’est un choix qui a toujours compté : travailler dans le service à la personne. L’évolution de carrière et familiale aura repoussé ce choix professionnel mais n’aura pas disparu.

A une certaine période : licenciement, changement familial, besoin d’évoluer ou de changer de voie, les quadras, quinquas etc. vous les nommerez comme vous le souhaitez ; choisiront cette piste de reconversion avec beaucoup plus de maturité car ils seront en mesure de mieux évaluer les difficultés.

A cela j’ajouterais que les situations familiales (les enfants sont grands et autonomes) évoluent et donc permettent de pouvoir mieux assumer les horaires atypiques. Concernant les conditions salariales c’est un choix personnel que de choisir un métier de passion plus qu’un métier de confort financier.

Retourner à l’école quand on est sorti du cursus scolaire depuis  plus de 20 ans

La question qui reste souvent sur le bout des lèvres :  « Vais-je pouvoir suivre les cours alors que ça fait xx années que je suis sorti d’un cursus d’apprentissage ? Je ne vais jamais pouvoir suivre et apprendre. » Il faut savoir que chacun possède une capacité d’apprentissage propre à lui-même. Il est évident que certains paramètres dont l’âge et la capacité à se réintégrer dans un cursus scolaire est plus ou moins complexe. Et alors ? Quand on veut on peut. Quand on veut on peut se donner les moyens quitte à fournir plus de travail par rapport au gamin de 20 ans encore dans le coup. C’est aussi au gamin d’être capable de venir en aide au plus ancien et inversement. A chacun son point fort et à chacun d’être assez intelligent pour le partager avec les autres. On parle de cohésion, de travail d’équipe. Qualité indispensable pour exercer le métier d’ambulancier soit dit en passant. Chacun aidera l’autre à combler ses lacunes et à progresser pour atteindre la validation des modules de formations.

Oui mais les entreprises ne sont-elles pas réticentes à l’embauche au vu de l’âge ?

Une fois de plus tout est une question de motivation, de présentation et d’assurance. Servez-vous de votre âge et de votre expérience passée comme une qualité, un point fort. Vous avez des savoir-faire et des savoirs être que bien des plus jeunes n’auront pas. Des contraintes familiales moins présentes etc. Donc beaucoup d’éléments avec lesquels vous devez savoir jouer en votre faveur. Il faut apprendre à se vendre !

Conclusion

La conclusion sera simple : à mon sens toute personne motivée et portée par la passion et l’intérêt de cette profession peut prétendre à tenter l’aventure. Il ne tient qu’à chacun de se donner les moyens de réussir. Tout le monde peut accéder à cette profession si on se base sur un critère d’âge. Si votre condition physique est bonne, votre motivation sans faille et votre envie d’atteindre vos objectifs immuable alors vous attendez quoi ?

Des ambulanciers avec plus ou moins de bouteille j’en connais un paquet. Je ne me suis jamais permis de leur donner une leçon de vie (en général c’est moi qui ramasse ^_^). Par contre soyez humble dans le fait que vous serez d’abord en phase d’apprentissage et que l’âge même jeune de votre formateur ou tuteur ne doit pas être humiliant pour vous. Soyez ouvert d’esprit et attentif. Chacun apportera à l’autre de bonnes choses qui seront très utiles. Le savoir vient à tout âge, pour tout le monde. J’ai 35 piges et j’ai formé une collègue DEA débutante de 50 ans. Le tout avec beaucoup de passion et d’ouverture d’esprit pour les deux partenaires. Personnellement c’est une expérience de plus qui m’a enrichit.

Témoignages

Voici pour finir en beauté quelques témoignages d’ambulanciers qui ont vécu cette reconversion :

Fred : J’ai 50 ans, j’ai passé mon DEA en janvier 2013 depuis avril 2013 je travaille au sein d’une entreprise….. Certes certaines journées sont plus difficiles que d’autres….. Mais j’aime mon métier et c’est vrai que la motivation est un réel moteur. Retourner à l’école? C’est un échange enrichissant, et il ne faut pas oublier que nous avons au fond de chacun de nous énormément de ressources.

Hélène :  Idem j’ai 49 ans et j’ai passé mon DEA en janvier 2013 et en CDI maintenant . J’aime beaucoup ce métier.

Philippe :  Voilà une très bonne description qui correspond tout à fait à mon cas et qui m’a amené à 50 ans à enfin pratiquer un métier qui me passionne. Et pourtant je suis toujours en recherche d’emploi parce que justement j’ai 51 ans.

Lili : Moi 40 ans et j’ai eu mon DEA en mars, c’est tellement enrichissant de changer de métier! Et d’apprendre! Je travaille de nuit, et j’y vais avec le sourire, ça change !

Maryline : J’ai eu mon DEA en 2010 à 46 ans et le seul regret que je puisse avoir et de l’avoir passé un peu  tard car c’est un métier passionnant enrichissant chaque intervention et différente le matin. J’ y vais motivée à fond et  j’ adore mon métier.

Brigitte : Je vais avoir 59 ans en mars je travaille dans la même société depuis 30 ans. Après 24 ans de bureau j’ai été chauffeur auxiliaire ce métier est très prenant mais tellement passionnant.

raccourci librairie

About Franck - Webmaster

Ambulancier Diplômé, j'ai souhaité mettre à la disposition de tous un outil d'information à but pédagogique pour centraliser le plus d'informations possibles sur le métier d'ambulancier et ce qui l'entoure. Passionné par mon job j'essaie à travers ce site; d'apprendre à chacun à mieux connaitre la profession et en parallèle offrir à mes collègues un outil pour garder leurs acquis à jour.

Vous devriez lire

us

Ambulancier, selon zoé, ce métier a fait-d’elle une meilleure personne…

Ambulancier et article de presse Ce jeudi 18 juillet, Zoé me contacte pour m’annoncer la …

12 comments

  1. J’ai 40 ans, et ambulancière depuis le mois de mars, pas évident de retourner en cours pour le DEA! C’était une reconversion professionnelle pour moi (je viens de l’immobilier)et je ne regrette vraiment pas!!!

    • Bonjour LILI, je m’appel Anthony et j’ai 40ans je suis actuellement dans l’immobilier et j’ai demandé une rupture conventionnelle avec mon employeur afin de me lancer dans ce métier que j’affectionne depuis longtemps. pourriez vous, si c’est possible m’expliquer les procédures et les démarches que vous avez entrepris pour arriver à vos fins. je vous remercie par avance de votre retour. cordialement.

  2. Bonjour j’ai fêté mes 40 ans cet année et je viens de passer ma formation d’auxiliaire ambulancier en septembre . Pour l’instant j’ai beaucoup de mal à trouver un emploi , mais je persévère car pour moi ce métier est une évidence et mes motivations vont au delà du travail en lui même . Tout le monde m’a conseillé de passer le DEA , je ne suis pas contre , mais personnellement j’ai besoin tout d’abord d’avoir de l’expérience sur le terrain car j’apprends mieux ainsi et par la suite passer le DEA avec plus d’assurance .
    Je suis entièrement d’accord sur le fait qu’à 40 ans c’est un bel âge pour se reconvertir , car comme vous le dite ci-dessus c’est un âge où l’on est bien plus mâture qu’à vingt ans , et bien plus tolérant envers soi même et les autres , donc plus apte pour aider son prochain .
    Merci pour cet article qui malgré les difficultés que je rencontre pour trouver un emploi , mon donner du courage pour ne rien lâcher !!!

  3. Cet article est très intéressant ! Il me semble qu’une question devrait également être posée, à savoir, il y a-t-il un âge pour arrêter ce métier, celui de la capacité physique à pouvoir porter, etc.

    Il ne faudrait en effet pas que le collègue et le patient soit mis en péril si un ambulancier trop âgé n’avais plus les compétences pour assurer ou commencer ce métier.

    Sinon effectivment, le travail avec les plus anciens est très enrichissant sur le terrain!

  4. Je vais avoir 55 ans le 21 février, je prépare mon DEA depuis le mois d’octobre 2013, je suis retourné à l’école pour changer de vie, pour être plus humain, je suis avec des élèves de 20 ans, je suis le plus vieux, tout se passe super bien, j’ai l’impression de rajeunir, bonee ambiance, travail d’équipe impeccable, j’ai un ami qui a 51 ans dans la même session. Je suis bien, moins de pression, j’espère être considéré et respêcté en tant que DEA. Le respect voilà ce qui manque dans nos entreprises. Si l’employé était plus respect le productivité serai meilleur…Voir ma fille exercer ce métier depuis 3 ans m’a renforcé dans ma décision…Il fallait que je change de voie…Je pense que l’âge n’est pas une barrière.

  5. Je vais avoir 55 ans le 21 février, je prépare mon DEA depuis le mois d’octobre 2013, je suis retourné à l’école pour changer de vie, pour être plus humain, je suis avec des élèves de 20 ans, je suis le plus vieux, tout se passe super bien, j’ai l’impression de rajeunir, bonee ambiance, travail d’équipe impeccable, j’ai un ami qui a 51 ans dans la même session. Je suis bien, moins de pression, j’espère être considéré et respêcté en tant que DEA. Le respect voilà ce qui manque dans nos entreprises. Si l’employé était plus respecté le productivité serai meilleur…Voir ma fille exercer ce métier depuis 3 ans m’a renforcé dans ma décision…Il fallait que je change de voie…Je pense que l’âge n’est pas une barrière.

  6. Bonjour à toutes et tous.
    Eh bien,voilà qui est rassurant et qui me conforte dans mon changement de carrière!!!J’ai 37 ans,12 ans à bosser dans la restauration (responsable de salle).Donc,être dur à la tâche,avoir des horaires atypiques,ça ne me pose aucun problème…Et puis,ce qui m’a toujours plus jusqu’au bout dans mon ex-métier,c’est le contact humain donc,merci,c’est un engagement,je fonce pour cette voie qui m’a toujours interpelé!!!!Seul bémol???Le Pôle Emploi….qui n’a pas l’air très réjoui de me voir partir vers autre chose.Bonne route à tous et ravi d’avoir découvert ce site!!!

  7. Bonjour a tous,
    j’ai 41 ans, est je me suis inscrite pour le concours DEA sur montpellier….J’ai effectué le stage d’orientation professionnel, j’avoue que j’ai apprécier le contact avec le malade, l’ambiance et la mentalité avec les ambulanciers avec qui j’ai pu etre toute la sainte journée… J’avoue que l’on marche beaucoup (8 km en moyenne par jour, et je ne compte pas les Km en véhicules)….Par contre, je stresse pour les oraux, comment cela se déroule qui pourraient me renseigner s’il vous plait….
    en vous remerciant par avance

  8. Occupez vous de vos conditions de job déjà! !! C’est est pas un jeu ce métier

  9. Bonjour, G 52ans,en tant qu’Auxiliaire Ambulancier,suis dispense de garde de nuits?

    • Négatif, aucunes exemptions en dehors d’une restriction imposée par la médecine du travail éventuellement. le facteur de l’âge n’est absolument pas un argument viable. J’ai quelques collègues qui ont le même âge voire plus et monte leurs nuits comme les autres 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *