us_5

La laïcité

La laïcité

Laïcité signifie la séparation entre le civil et le religieux dans les affaires publiques. Elle est clairement affirmée en France depuis le début du XIX ème siècle.

Fondements de la laïcité

Sous l’Ancien régime, le roi était le représentant de Dieu sur terre. Son pouvoir ne pouvait être contesté. Monarchie absolue. Le Clergé avait un rôle important dans l’aide et l’assistance auprès des pauvres. En France : religion catholique. A partir du siècle des Lumières on commence à parler de laïcité. On veut réduire l’influence de la religion catholique sur la société et notamment à travers l’école. L’église catholique avait en charge l’instruction des enfants jusqu’à la Révolution. A la révolution les biens de l’église sont confisqués, nationalisés et de nombreux lieux de culte sont détruits. La loi Falloux de 1850 maintient la coexistence des écoles publiques et privées. Le curé exerce avec le maire un contrôle sur l’instituteur. Sous la Commune en 1871, un décret de séparation de l’église et de l’état est voté.

La III ème République a commencé à adopter une série de mesures en faveur de la laïcisation :

  • suppression du repos dominical obligatoire en 1879
  • sécularisation des cimetières en 1881
  • autorisation du divorce en 1884
  • gratuité de l’école de 6 à 13 ans en 1881
  • plus tard elle sera obligatoire mais surtout laïque.

La Loi de 1905 : la séparation de l’État et de l’Église

Pour les révolutionnaires l’État ne doit reconnaître aucune religion afin de toutes les permettre. Réciproquement l’État  n’a pas à intervenir dans l’organisation de la religion. La loi de 1905 pose le principe de liberté de conscience. L’état ne peut intervenir dans les croyances de chacun car elles font partie de l’intime et de la liberté individuelle de chacun. Le principe de la séparation Église/État impose aux autorités publiques d’être neutres vis-à-vis de toutes les religions. Les registres de naissance sont désormais tenus par les mairies et ont remplacé les actes de baptême. Le mariage civil est devenu obligatoire et doit se faire préalablement au mariage religieux.

Cette loi ne s’est pas appliquée à l’Alsace-Lorraine (aujourd’hui départements de l’Alsace et de la Moselle) : jusqu’en 1918, ces territoires étaient rattachés à l’Allemagne. :

  • Relations entre État et Religion seront maintenues
  • les prêtres sont payés par l’État
  • des crucifix sont présents dans les bâtiments publics
  •  l’éducation religieuse est obligatoire à l’école.

La loi de 1905 n’est pas applicable aux colonies françaises de l’époque ou en Algérie, alors département français. Le droit local est encore fortement influencé par la religion. Sur d’autres territoires comme :

  • Mayotte : c’est la loi islamique qui s’applique
  • Wallis et Futuna : le système éducatif primaire est concédé par l’État au diocèse catholique.

Vers une évolution de la laïcité ?

La constitution de la V ème République reprend le caractère laïc de l’État.

L’école : elle est considérée comme le ciment de la société française. Les écoles privées religieuses peuvent cohabiter avec les écoles publiques. Elles peuvent recevoir des subventions de l’état et des collectivités territoriales > oppositions surtout lorsque les moyens donnés à l’Éducation Nationale ont tendance à baisser.Loi du 15 mars 2004 : interdiction de tenues et signes manifestant une appartenance religieuse ou politique. Des symboles discrets comme petites croix, étoiles de David ou main de Fatima sont permis. Le port du voile intégral comme la burqa ou le niqab devient plus important dans les espaces publics. La résolution votée par l’Assemblée Nationale le 11 mai 2010 condamne le port du voile intégral car contraire à ses valeurs. La loi du 11 octobre 2010 interdit la dissimulation du visage dans un lieu public.  Amende de 150 € encourue assortie éventuellement d’un stage à la citoyenneté. Le fait de contraindre une personne à dissimuler son visage constituera également une infraction : 15 000 € d’amende et un an d’emprisonnement. Loi applicable à compter du printemps 2011.

La Laïcité au delà des frontières françaises

Certains pays s’inscrivent clairement comme des états religieux :

  • la constitution algérienne reconnait l’islam comme religion d’État.
  • Iran : le pouvoir est censé venir directement de Dieu
  • Israël : l’État se définit clairement comme celui du peuple juif.

D’autres pays ont une constitution laïque mais les religieux y ont une place importante :

  • Turquie : la religion est inscrite sur les papiers d’identité,

Certains pays voient la laïcité comme un principe fondamental de leur identité. L’influence religieuse peut être plus ou moins importante malgré cela :

  • USA : le président américain doit prêter serment une main posée sur un livre religieux.
  • Belgique : port du voile est prohibé : interdiction de circuler dans un lieu public avec le visage dissimulé.

Au sein de l’Europe communautaire la liberté de religion est reconnue.

 

Pour vous aider dans vos révisions pensez à commander cet ouvrage :  http://www.ambulancier.fr/grand-themes-sanitaires-et-sociaux/

 

About Franck - Webmaster

Ambulancier Diplômé, j'ai souhaité mettre à la disposition de tous un outil d'information à but pédagogique pour centraliser le plus d'informations possibles sur le métier d'ambulancier et ce qui l'entoure. Passionné par mon job j'essaie à travers ce site; d'apprendre à chacun à mieux connaitre la profession et en parallèle offrir à mes collègues un outil pour garder leurs acquis à jour.

Vous devriez lire

réanimation cardio-pulmonaire

La bioéthique

Ces derniers temps j’avais un peu négligé la parution des fiches sanitaires et sociales. je …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *