Home » COURS » EVALUATION CLINIQUE » LE SYNDROME CONFUSIONNEL
ambulance_rear

LE SYNDROME CONFUSIONNEL

On l’a déjà tous rencontré au décours de nos missions SAMU. Le Syndrome Confusionnel (SC) est la résultante de plusieurs facteurs, isolés ou associés.

Le Syndrome confusionnel se définit comme suit

C’est un trouble de la conscience n’empêchant pas la communication verbale et motrice avec l’environnement de la victime. Celle-ci peut donc s’exprimer, mais c’est dans son impossibilité à penser et à s’exprimer clairement qu’on reconnaît une personne atteinte d’un SC.

Il existe deux types de SC

– Le SC dit “Calme”: Silences, inertie et apathie sont les trois principaux symptômes, à mettre en lien avec un déficit cognitif
– Le SC Hallucinatoire: La victime présente une agitation psychomotrice pouvant être violente, le plus souvent le soir ou en pleine nuit.

Les causes les plus fréquentes

– Toxique: exogénose +++, ou au contraire sevrage alcoolique brutal (voir: “Delirium Tremens: Danger imminent”), association de médicaments (IMV)…
– Métabolique: Hypo- ou hyperglycémie, hypo- ou hypernatrémie
– Médicale: AVC, tumeurs cérébrales ou infections méningées (méningite)
– Traumatique: TC avec contusion ou hémorragie cérébrale, hématome sous ou extra-dural…

Manifestations in situ

A votre arrivée, d’emblée vous constatez des anomalies fonctionnelles dans les comportements (habillage, utilisation d’objets, le déplacement etc…) y compris les comportements sphinctériens (incontinence urinaire et / ou fécale). Ces éléments constituent un point de départ: il y a atteinte des fonctions supérieures. Cette altération se manifeste également à travers d’autres indices tels que des troubles de la vigilance, une grande distractibilité, une dysarthrie (élocution laborieuse) ou des paraphasies (substitution de mots ou de syllabes).
Le discours, spontané, ne vous apprends rien (on parle de discours non-informatif – non-informative speech – ou incohérent).
La conscience de l’environnement et du “SOI” est perturbée au point de mener la victime à des délires, des comportements agressifs ou des comportements dits de “fugue”, associés à une DTS (Désorientation Temporo-Spatiale).

Les troubles mnésiques sont quasiment systématiques, en association avec un raisonnement cohérent perturbé et des illusions voire des hallucinations visuelles (zoopsies, monstres), auditives ou olfactives.

L’action des ambulanciers ou des pompiers

Elle consistera en la recherche d’éléments déclencheurs.
– Interroger l’entourage, le cas échéant afin de rechercher la cause.
– Le début a-t-il été brutal ? Comment cela s’est-il manifesté ? Depuis quand ?
– Vérifier la présence de bouteilles d’alcool et d’emballages de médicaments dans les poubelles du domicile…
– La personne a-t-elle subi un TC ?
– La victime est-elle diabétique insulino-requérante (DIR), y a-t-il d’autres ATCD médicaux ou des TTT en cours ?
– Quel est le type de chauffage utilisé (intox au CO)

Le bilan

– Évaluation A-B-C-D-E puis bilan secondaire avec prise des constantes (Dextro +++ et SpO2 +++).
– Test des réflexes pupillaires → Les pupilles sont-elles isocores ?
– ➢ transmission au SAMU-Centre 15 – en France seulement.
– Surveillance de la conscience +++
– Evacuation avec réassurance de la victime…

Si celle-ci est agitée, référez vous à l’article “Victime agitée: évacuation”.

 

(Source: “Consciousness Disorders: the Confusional Syndrom“ Pr. Edward Bloomquist & Dr. Jack Beaumont – chap. 3, 1991 – Vancouver Paramedic Academy, Field Training, Feedback personnel)

 

Article rédigé par Jean LAENGY

About Jean LAENGY - Ambulancier DE

Ambulancier SMUR depuis 2001, j'ai commencé dans ce métier en 1995 en tant qu'AFPS. Une fois mes qualifications en poche, j'ai eu la chance de voyager dans le cadre de ma profession. SMUR de Colmar puis ambulancier à Biarritz en passant par le SMUR de Montbéliard avant de revenir en Alsace où j'ai entamé des études d'infirmier. Trouvant à travers mes stages le métier d'IDE peu intéressant car trop protocolaire, je suis retourné sur le terrain de l'UPH et de la PDS en tant qu'ambulancier DE. J'exerce toujours ce métier avec la même passion qu'aux débuts.

Vous devriez lire

personne_agee

La maladie d’Alzheimer

Petite révision aujourd’hui d’une pathologie que les ambulanciers rencontrent au quotidien, pas forcément dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *